Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 République, Agence immobilière PARIS 75011

Paroles d’artistes place de la République (à Paris 11ème)

Publiée le 22/11/2015

On la croyait oubliée. A l’heure du texto et de son langage parfois réduit à la simple phonétique, « Fluctuat Nec mergitur », la devise complexe de Paris a retrouvé droit de cité après les terribles évènements de la semaine dernière. Décryptage d’une locution latine redevenue un symbole de résistance, que se sont réapproprié en quelques jours des parisiens en deuil, grâce à la parole libérée des artistes du Street-Art.

« Il est battu par les flots mais ne sombre pas ». Cette métaphore illustrée sur un blason par un navire à la voile déployée évoque les marchands de l’eau, rassemblés en une très puissante corporation à en des temps reculés, lorsque Paris s’appelait Lutèce. On la trouve encore sur de nombreux bâtiments de la capitale, mairies, ponts et autres équipements. Et depuis une semaine, elle a investi la Place de la République, aujourd’hui doublement emblématique, représentant plus que jamais les valeurs de notre démocratie mais aussi le drame qui a frappé notre arrondissement et ses habitants.

Un hommage d’artistes parisiens

Ils sont aujourd’hui une trentaine. La « Grim Team » est un collectif d’artistes graffeurs né dans les années 1980. Au lendemain des évènements du 13 novembre, une dizaine d’entre eux, tous parisiens, se sont rassemblés, comme tant d’autres, place de la République, Eux aussi sont armés de bombes, mais les leurs expriment la liberté de dire, de montrer, de créér. Ils s’en sont donc servis à leur façon, tant pour rendre hommage que pour envoyer un message, celui d’un Paris qui, même dans la pire des adversités, reste debout.

Non signée, car il ne s’agissait pas pour eux de se faire de la publicité mais de mettre leur art au service de la capitale, celle œuvre a été saluée et relayée depuis un nombre incalculable de fois,  A travers l’œuvre de ces artistes, la devise de Paris se diffuse à la vitesse du web, et les parisiens ne sont pas les seuls à  se la réapproprier. « Fluctuat nec mergitur » est devenue aussi la devise universelle du refus et de l’énergie. Une devise qui trouve un écho particulièrement fort dans le  11ème arrondissement, historiquement  celui de la résistance.

 

 

Notre actualité