Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

En poursuivant la navigation sur ce site, vous acceptez le dépôt de cookies et autres tags pour vous proposer des publicités personnalisées, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux et analyser l’audience du site internet. Certaines informations peuvent être partagées avec des partenaires de Century 21. Pour plus d’informations et paramétrer le dépôt des cookies, cliquez ici. J’accepte. X

Bienvenue chez CENTURY 21 République, Agence immobilière PARIS 75011

L'actualité de CENTURY 21 République

Le coeur du 11ème arrondissement

Publiée le 09/11/2013

Lorsque l’on se promène dans les communes d’Ile de France, on voit parfois écrit sur de petits panneaux indicateurs « Cœur de Ville », en lieu et place du traditionnel « Centre Ville ». Cette appellation humanisée et chargée d’affect a, évidemment, une symbolique bien plus forte : le « cœur de ville » c’est là que tout se passe, là que sont les commerces et la vie de la commune.

A Paris, bien malin celui qui peut désigner le « Cœur de Ville », de certains arrondissements. Tout semble central et chacun met le centre ville où il veut, dans son quartier tout simplement. Pourtant en cherchant bien, chaque arrondissement a son « cœur ».

Dans le 11ème arrondissement, celui-ci se trouve sans nul doute là, sur cette place au confluent des axes majeurs que sont le boulevard Voltaire, les avenues Parmentier et Ledru-Rollin et les rues de la Roquette et Richard Lenoir. Cette place, c’est la place Léon Blum, où trône l’élégante Mairie de l’arrondissement.

Preuve peut-être de son importance et de la symbolique qui lui est attachée, elle changea (quand même) trois fois de nom.

A sa création en 1857 sur les ordres du Baron Haussmann, elle fut baptisée Place du Prince Eugène. Qui était cet Eugène ? Tout simplement l’oncle de Napoléon III, et baptiser ainsi ce lieu, ainsi que la boulevard qui y conduisait (l’actuel boulevard Voltaire), n’était sans doute pas sans signification, dans un arrondissement à l’image plutôt révolutionnaire.

En 1870, le Prince Eugène laissa sa place au grand philosophe français des Lumières, Voltaire, fort apprécié (justement) des révolutionnaires. Egalement débaptisé pour l’occasion, le boulevard prit alors son nom actuel. Les choses auraient pu en rester là. Mais c’était sans compter avec l’Histoire et les grandes personnalités qui la font

En 1957, Voltaire s’effaça devant Léon Blum, figure emblématique du socialisme et du Front Populaire, chef du gouvernement français.

C’est finalement avec lui que la place a enfin trouvé le nom qui lui correspond le mieux. Outre qu’il a été un temps député de l’arrondissement, Léon Blum, ses convictions, ses actions et son rôle dans la vie politique française ont toute légitimité dans ce quartier historiquement populaire où l’artisanat et la petite industrie ont longtemps été rois.

Notre actualité